Témoignages:


Le projet a été très amusant. J‘ai adoré. Sara est très gentille. Toutes les choses qu‘on a visitées étaient très amusantes et j‘ai visité des choses que j‘avais jamais vues. J‘ai beaucoup appris. J‘aimerais revenir l‘année prochaine. Le projet est pour les enfants, petits et grands. Les enfants qui ont fait partie du projet sont: Mike, Lara, Melys, Gonçalo, David et Estefania. J‘espère que les enfants adorent le projet. 
Lara (Mini Exploratrice et Rédactrice)
 

Le projet m‘a beaucoup plu. Mon endroit préféré a été le Campus de Belval et le moins préféré a été le Ellergronn. 
David (Mini Explorateur et Rédacteur)
 

J‘ai participé quelques fois au projet lESCHikon et je l‘ai trouvé très intéressant. L‘idée que les enfants vont visiter des endroits spécifiques à Esch et les présentent sur un site Internet est très innovante. J‘ai vu chez quelques enfants une grande évolution. Au début, ils étaient très calmes et après ils participaient et parlaient toujours de plus en plus. Pour deux enfants c‘était long. :) Un beau projet d‘enfants pour des enfants.
Aline (Éducatrice MR Fliedermais)
 

Le lESCHikon est un projet très chouette pour les enfants. J‘ai trouvé le projet très bien. Je veux que les enfants s‘amusent à regarder le site et à explorer les endroits. Je ne fais pas ce projet pour moi mais pour les enfants. :)
Mike (Mini Explorateur et Rédacteur)
 

J‘ai trouvé le projet fantastique et je pense que les enfants vont le trouver très bien. Pour moi, il l‘était. :)
Gonçalo (Mini Explorateur et Rédacteur)
 

Je suis très content avec le projet. Belval était le plus cool. :)
Melis (Mini Explorateur et Rédacteur)
 

Le projet a été un grand succès. Je dois remercier tous les acteurs qui nous ont accueillis dans leurs locaux et surtout les enfants qui ont fait de leur mieux pour donner de la vie à ce projet. Ils ont été magnifiques. Les locaux visités ont été très intéressants et moi-même j'ai beaucoup appris sur Esch. C'est une ville fascinante, qui a beaucoup à offrir. To be continued… :)
Sara (Responsable du projet lESCHikon)